AVIS – La Pouilleuse, de Clémentine Beauvais

LA POUILLEUSE

Titre original :

Éditeur : Sarbacane

Genre : Jeunesse, Drame

Thèmes : Séquestration, Adolescence, Discrimintion

Nombre de pages : 106

Résumé : « Elèves de seconde dans le 7e arrondissement de Paris, David, Elise, Anne-Laure, Florian et Gonzague décident, comme souvent, de sécher les cours. Mais cette fois, ils kidnappent une fillette, sur un coup de tête, à l’entrée de la piscine municipale. Dans le huis clos du studio chic de Gonzague, ils commencent à la malmener, d’abord verbalement, puis physiquement, franchissant une à une les limites. Toutes ? »

Mon Avis : Ce livre est aussi court que choc ! Clémentine Beauvais (dont j’ai déjà lu et chroniqué son livre Comme Des Images) nous raconte ici l’histoire d’un groupe d’adolescents qui décident de sécher les cours. Sur le chemin de la maison de l’un d’entre eux, ils vont kidnapper et séquestrer une jeune fille de nom de Elykia. Tour à tour, ils vont la maltraiter aussi bien verbalement que physiquement.

L’histoire est donc très courte (le livre fait à peine 100 pages et c’est écrit relativement gros, ce qui m’a demandé seulement 1h pour arriver à bout du roman) mais elle n’en est pas moins captivante et très intéressante. Alors oui, on a pas forcément le temps de s’attacher aux personnages mais on se sent quand même relativement mal face aux évènement qui se produisent…

Donc vous l’avez compris, si vous voulez lire un livre assez rapidement mais qui vous fera quand même réfléchir, je vous conseille de vous tourner vers La Pouilleuse de Clémentine Beauvais, qui est décidemment une auteure dont j’apprécie beaucoup le style !

fgkbgf

AVIS – Frangine, de Marion Brunet

trgkrkrgkt

Titre original :

Éditeur : Sarbacane (coll. Exprim’)

Genre : Contemporain

Thèmes : Homoparentalité, Harcèlement scolaire, Relation frère/soeur

Nombre de pages : 262

Résumé : «Il faut que je vous dise… J’aimerais annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de ma famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C’est à moi qu’il revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ? »

Mon Avis : Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai beaucoup aimé ce livre !

Marion Brunet (dont j’ai déjà lu et chroniqué son livre La Gueule du Loup) nous raconte ici l’histoire de Pauline qui rentre au lycée. Mais malheureusement, Pauline va commencer à se faire harceler par ses camarades car elle a deux mères.

J’ai trouvé que l’auteur nous racontait extrêment bien la situation compliquée que vit Pauline mais également l’histoire de Joachim, qui est le frère de Pauline et qui cherche donc à l’aider.

Le thème de l’homosexualité/homoparentalité est très bien traité et j’ai su très vite m’attacher à Maline et Julie, les deux mamans de Joachim et Pauline.

Pendant ma lecture, j’étais outré à l’idée que Pauline soit harcelée par ses camarades juste parce que ses mères sont lesbiennes ! Je me demandais vraiment si les bourreaux de Pauline n’avait pas un problème psychologique, car se moquer de deux personnes qui s’aiment, c’est révoltant ! Et je sais que malheureusement, il y  a des personnes qui pensent qu’aimer une personne du même sexe que soi est illégal ou je ne sais quoi…

En bref, une lecture qui m’aura fait réfléchir sur beaucoup de choses et qui m’aura fait passer par un tas d’émotions.

jgfjbgjg

AVIS – Quelqu’un qu’on aime, de Séverine Vidal

Titre original :

Éditeur : Sarbacane (collection Exprim’)

Genre : Jeunesse, Contemporain

Thèmes : Maladie, Road-Trip, Voyage, Famille, Amitié

Nombre de pages : 205

Résumé : « Peu avant le départ pour un road-trip avec son grand-père, Matt apprend qu’il est père d’une petite Amber de 18 mois. Obligé de s’en occuper, il projette de l’emmener mais une tornade empêche les avions de décoller. Matt, Gary et le bébé montent alors dans un van de location.»

Mon Avis va être très bref et extrêmement court : Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal est mon livre préféré ! Je ne peux pas faire de critique sur ce livre car je ne vais pas être objectif du tout tellement je l’ai adoré !!! Je peux vous dire que c’est également le seul et l’unique livre qui m’a fait pleurer !

Alors n’attendez plus et faites-moi confiance : COUREZ L’ACHETER !! 🙂

Wordpress

AVIS – La gueule du loup, de Marion Brunet

couv-gueule-du-loup-620x986

Titre original : La gueule du loup

Éditeur : Sarbacane (collection Exprim’)

Genre : Thriller, Contemporain

Thèmes : Voyage, Tueur, Amitié, Séquestration

Nombre de pages : 229

Résumé : « MADAGASCAR ; soleil, plage et rythme de croisière pour Lou et Mathilde, 18 ans tout ronds et le bac en poche.

Puis vient le Chaos. Tic-Tac, Tic-Tac fait le crocodile qui traque ses proies, mettant à rude épreuve l’amitié dans une course-poursuite humide et tropicale contre la mort…

Dès lors, Mathilde et Lou vont très vite comprendre ce que grandir veut dire. »

Mon Avis : Ouah ! Quel roman ! Ce roman nous prend aux tripes de la première à la dernière page ! L’histoire est que Mathilde et Lou, deux meilleures amies venant tout juste d’avoir le bac, partent à Madagascar histoire de souffler un peu. Mais, le voyage ne va pas se passer comme prévu…

Je ne peux pas vous en dire plus de peur de vous spoiler mais je peux vous dévoiler que l’ambiance du livre est particulièrement oppressante. L’auteur nous embarque dans son histoire en seulement quelques mots, et, nous y relâche 229 pages plus tard, le souffle coupé. On a peur pour nos deux héroïnes, on se met à prier intérieurement en essayant de se persuader que le livre ne va pas aller aussi loin. Mais Marion Brunet ose tout ! Et c’est bien ça qui fait la force de ce roman !

Pour résumé, un roman aussi étrange qu’effrayant, qui nous embarque dans un véritable page-turner ! Je vous le recommande à 1000% !

Capturev egrgb

AVIS – Comme des images, de Clémentine Beauvais

CVT_Comme-des-images_2007

Titre original : Comme des images

Éditeur : Sarbacane (collection Exprim’)

Genre : Adolescent, Contemporain, Drame

Thèmes : Harcèlement scolaire, Internet, Les médias/réseaux sociaux, Rumeurs, Lycée

Nombre de pages : 204

Résumé : « Il était une fois des ados sages comme des images, au prestigieux lycée Henri-IV, à Paris. Un lycée où les élèves, dès la seconde, se voient déjà en avocat, en médecin, en ministre. L’histoire commence le jour où Léopoldine a rompu avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Timothée, par vengeance peut-être, a envoyé un mail avec une vidéo de Léopoldine, à tout le monde. Ses amis, sa soeur jumelle Iseult, les profs, les lycéens, les parents : tout le monde. »

Mon Avis : Quel roman ! Il est vraiment super génial ! Je ne crois pas que ce soit été le but recherché mais il m’a fait beaucoup rire (alors que l’histoire abordée est quand même grave…).

Et en parlant de l’histoire, on nous narre la vie de Léopoldine après qu’une vidéo (très) compromettante d’elle est été mise en ligne sur YouTube…

J’ai trouvé le style de Clémentine Beauvais juste top ! Dès le premier chapitre (qui est assez court…), j’ai été captivé par l’histoire de la descente aux enfers de Lépoldine et de sa sœur jumelle Iseult. Ce roman est empreint de réalisme ce qui rend l’histoire encore plus addictive !

Le seul – minuscule – défaut que j’ai pu lui trouver, c’est cette fin qui arrive, je trouve, un petit peu trop vite (même si je l’ai adorée !)

Pour conclure, si vous voyez un jour ce livre en librairie, jetez-vous dessus sans aucune hésitations ! Il m’a fait passé un super moment de lecture !Capturedfgh N’hésites pas à laisser ton avis en commentaires ! Je serai super content de te répondre ! Et demain, aux alentours de 11h, ma critique de ‘Poison‘ de Sarah Pinborough sera disponible 🙂